jeremy-journee-aveugle

March 23, 2018

24h dans le noir, dans la peau d'un aveugle, épisode 2

Jeremy, 29 ans, CMO chez PANDA-Guide, a passé une journée en aveugle. Il nous raconte son expérience dans un quartier de Paris peu réputé pour sa tranquillité, rue la Boétie.


Synopsis ?

Chez PANDA, chaque nouveau collaborateur effectue à son arrivée, 24h en aveugle. Cette expérience n’a pas vocation à reproduire d’une quelconque manière les situations rencontrées par les personnes en véritable situation de handicap. Il s’agit simplement de partager, à notre niveau, avec les nouveaux, les valeurs qui sont au coeur de PANDA. Nous souhaitons que chaque collaborateur puisse s’approprier personnellement, une partie des problématiques que l’on cherche à résoudre.


Tentez l'expérience, on vous accompagne ! Envoyez-nous un message, ici.


Expériences en aveugle pour mieux comprendre

Mieux connaitre les membres de l'équipe de PANDA-Guide

 

Le parcours de Jeremy

Jeremy, après avoir fondé une start-up de livraison de paniers végétaliens sur Paris, rejoint PANDA car il aime les projets à fort impact.

Jeremy aime le bio-local-de saison, le vélo, et surtout, il passe son temps à blaguer 🐼 !

Présentation en une citation : "Entrainement difficile, guerre facile !"


Ses missions au service du handicap visuel 

Instant #Market : Jeremy est chargé de la communication et du marketing de PANDA, il rédige la ligne éditoriale des contenus, organise les PANDAfterworks avec notre belle communauté. Et enfin, si vous nous écrivez, c'est lui qui répond (et toujours avec le sourire) !

#Tech4Good #PositiveImpact

 

Vivre 24 heures en aveugle 🎦 

La découverte de l'univers de la déficience visuelle

 

L'expérience en aveugle de Jeremy en vidéo

 
Du 16 au 17 octobre 2017, au VillageByCA, Jeremy s'est plongé dans le noir complet. Il s'est déplacé seul en pleine rue, avec son GPS et sa canne blanche. Ces 24h, dans un environnement bruyant et bondé de monde, lui ont permis de mieux comprendre le quotidien des malvoyants et des aveugles, en particulier la difficulté que peuvent rencontrer certaines personnes dans la rue à cause des obstacles imprévus sur les trottoirs et la chaussée (travaux, scooters...).
 
Découvrez en vidéo, les moments clés de sa journée :

 
 

Ses impressions, canne blanche en main

 
En intérieur : au bureau ou à la maison
Dans des environnements que j’ai mémorisé, je dirais que je n’ai eu quasiment aucune difficulté à retrouver des objets, à me déplacer sans me cogner ou à retrouver des objets dans mes placards.
 
J’ai également bien réussi à m’habiller le matin. J’ai pu, à l’aide du toucher, faire les bons choix dans mes vêtements. 
 
 
Accessibilité numérique
Impossible d’entrer le mot de passe de mon ordinateur, malgré VoiceOver activé. Une fois l’ordinateur ouvert, avec l’aide des collègues, impossible de faire quoi que ce soit. 
Sur l’Iphone, l’accessibilité est bien plus intuitive. J’ai pu envoyer des mails depuis le téléphone, j’ai pu envoyer des SMS, j’ai pu lancer une recherche SIRI, une recherche Google, entrer une adresse dans Google Maps, lancer le GPS. Même si c’était très très long, j’ai quand même réussi à utiliser toutes les applications et fonctionnalités dites « accessibles ».
 
Même si c’était très très long, j’ai quand même réussi à utiliser toutes les applications et fonctionnalités dites « accessibles ».
 
 
 
Remarques générales
  • Grande peur des voitures, traverser une route, je ne l’aurai jamais fait tout seul.
  • Des gens m’ont souvent aidé (à descendre du métro, à retrouver mon chemin…) 
  • Foi en l’humanité restaurée 😜
  • J’avais envie de toucher les gens, pour me sentir moins « seul » j’étais, il me semble bien plus tactile. 
  • On se fait parfois surprendre par des « blagueurs » et ça ne fait pas rire … (#Brice)
  • Je DETESTE les scooters, garés sur le trottoir, ils mettent en danger les D.V … 

 

J’aurai, finalement, avec le recul, aimé, et dû faire ces 24heures en aveugle dès mon arrivée chez PANDA 😉 
 
 
 
Jeremy.
 
Soufian-vignette-627px

Soufian de PANDA Guide
Dénicheur de talents