plage-braille-main

April 6, 2018

Sylvie, battante pour l’accès au numérique pour les personnes en situation de handicap

PANDA est parti à la rencontre de Sylvie, qui se bat pour un monde plus accessible. Associée chez Access42, une SCOP spécialisée en accessibilité numérique, elle nous parle de ses rêves d'une société "où la personne handicapée n’aura plus à se battre, à justifier de ce qu’elle peut faire et à toujours devoir prouver qu’elle est aussi efficace que les autres."

Synopsis ?

L’équipe PANDA Guide part à la rencontre de personnes inspirantes, des personnes déficientes visuelles, aveugles, mais pas seulement, surtout des personnes qui accomplissent de grandes choses, et font changer le regard de la société sur la déficience visuelle, en France et à travers le monde…

Le droit à l'accès au numérique pour tous

Une femme engagée

 

Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Je m’appelle Sylvie Duchateau, j’ai 47 ans. Je vis à Paris avec mon compagnon, mes deux enfants de 12 et 14 ans ainsi que ma chienne guide Isba et sa collègue retraitée.

Ton parcours ?

Après des études de langues étrangères appliquées anglais allemand, j’ai étudié les sciences Politiques à Berlin. Grâce à ce séjour de 9 ans, je suis aujourd’hui très à l’aise en anglais et en allemand.

J’ai travaillé pendant près de 15 ans à l’association BrailleNet pour sensibiliser, former et informer à l’accessibilité numérique. Lors de cet emploi, j’ai également participé à un certain nombre de conférences nationales et internationales. J’ai aussi coordonné la traduction en français des standards sur l’accessibilité des contenus web.

Depuis septembre 2014, je suis consultante associée de la société Access42 où je continue mon travail de sensibilisation et de formation à l’accessibilité numérique.     

Tu fais quoi dans la vie ?

En plus de mon travail à temps partiel chez Access42, je suis active dans plusieurs associations :

• L’ANMCGA, association nationale des maîtres de chiens guides d’aveugles ;

• Associations de parents dans les collèges de mes enfants ;

• Association de nos locataires.

Est-ce difficile de concilier vie de famille et travail quand on est une femme qui ne voit pas ?

Parfois, je me dis que j’en fais trop car je suis impliquée dans les associations de parents, de chiens guides et mon travail. Parfois je ne sais pas dire non et je devrais apprendre à refuser des sollicitations. Mais j’ai beaucoup d’aide du papa de mes enfants et même les enfants, qui ont bien grandi, aident aussi, bien qu’ils soient en pleine période ado.

Pourquoi préfères-tu le chien-guide à la canne blanche ?

J’ai longtemps hésité à prendre un chien guide. Il a fallu que je percute un rétroviseur de camion avec mon bébé dans l’écharpe de portage, pour prendre conscience de l’aide que pourrait apporter un chien. Même si le chien demande des soins, qu’on le sorte, qu’on joue avec lui, il permet des déplacements plus rapides, de trouver plus facilement des escaliers, passages piétons, d’éviter des obstacles. Et puis, quand Isba ne guide pas, elle est notre animal de compagnie.

A quoi rêves-tu pour demain ?

Comme beaucoup, je rêve d’une société accessible, où la personne handicapée n’aura plus à se battre, à justifier de ce qu’elle peut faire et à toujours devoir prouver qu’elle est aussi efficace que les autres.

Sa vie professionnelle en quelques mots

Quelles sont tes missions au sein de ton entreprise ?

Je sensibilise les personnes qui travaillent à la réalisation de sites web, que ce soient les concepteurs, rédacteurs, décideurs, chefs de projet à ce que représente la création d’un site web accessible pour une personne handicapée. J’explique comment on navigue sur le web lorsqu’on a un handicap, les écueils lorsque le site ne respecte pas les standards d’accessibilité et ce que cela apporte quand le site est accessible.

J’écris également des articles sur notre blog et je me tiens à jour sur les évolutions des lecteurs d’écran. Mes collègues me demandent régulièrement de tester certaines fonctionnalités ou implémentations sur un site.

Quel est le rôle d’Access42 dans l’écho système de l’accessibilité en France ?

Access42 est une SCOP spécialisée en accessibilité numérique.

Notre société a participé à la rédaction du RGAA 3 (référentiel Général d’accessibilité pour les administrations), le référentiel d’accessibilité numérique de l’État. Avec notre expertise dans le domaine, nous accompagnons depuis plus de deux ans les entreprises et administrations dans la mise en place et le suivi de leur politique d’accessibilité web.

Notre but est d’expliquer en quoi l’accessibilité est importante et qu’il est primordial de rendre le numérique accessible. Cela passe par la formation des personnes concernées.

Nous faisons passer ce message pour l’accessibilité par l’intermédiaire de notre compte Twitter, notre lettre d’information et une participation régulière à des conférences et autres événements.

Quels matériels et logiciels utilises-tu pour travailler ? Penses-tu avoir fait le meilleur choix ?

Parfois les gens me regardent bizarrement parce que j’utilise un mac équipé de Windows. Mais cela me permet, quand cela est nécessaire, de tester les outils sous Mac.

Dans ma partie Windows, le lecteur d’écran payant Jaws est installé mais je m’en sers surtout pour mes tests.

Mon lecteur d’écran préféré est NVDA, open source et gratuit, pour lequel j’ai passé la certification l’année dernière. 

Mon lecteur d’écran préféré est NVDA, open source et gratuit, pour lequel j’ai passé la certification l’année dernière. 

J’utilise également une plage braille, car je considère que le braille est essentiel pour mon travail et ma vie de tous les jours.

Je pense effectivement avoir fait le bon choix en fonction de mes besoins car NVDA est mis à jour régulièrement, il est stable et très réactif. Pour avoir testé d’autre combinaisons d’outils c’est celle qui me convient le mieux.

Penses-tu accessibilité toute la journée ? Quand-est-ce que tu déconnectes ?

Quand je ne travaille pas, je ne pense pas accessibilité, sauf si je fais face à un cas inaccessible. Par exemple, j’ai voulu prendre rendez-vous pour le renouvellement des passeports de mes enfants. Le calendrier dans lequel on pouvait choisir la date du rendez-vous n’était pas utilisable et j’ai dû me faire aider par une personne voyante. Lorsqu’on est face à ces cas, on est frustrée et obligée de penser à l’accessibilité.

Instant culture

Plutôt Batman ou Superman ? 

Ni l’un ni l’autre.

Films avec ou sans audiodescription ?

J’avoue que je trouve l’audiodescription très pratique, cela évite de demander à ses proches d’expliquer ce qui se passe dans un film. Mais je trouve dommage que dans beaucoup de cinémas, on ne puisse venir qu’à certaines séances adaptées pour les personnes handicapées et pas quand on en a envie.  Je place beaucoup d’espoir dans le système Greta, qui permet de télécharger l’audio description du film sur son téléphone avant de partir et de l’écouter dans la salle, synchronisée avec le film, sans devoir demander un boîtier externe.

Je trouve aussi le système Netflix utile, mais il y a pour moi trop de séries et pas assez de films audios décrits. Cela permet néanmoins de voir les films chez soi quand on en a envie.       

La vie associative

Que représente pour toi la vie associative ?

C’est une façon d’apporter mes compétences et mon aide à une cause qui me tient à cœur et de rencontrer des personnes avec diverses qualités.

Parle-moi de ton action au sein de ton association de chiens-guide.

Je suis entrée au conseil d’administration de l'ANMCGA en 2012. Je m’occupe pour l’instant du secrétariat après avoir assuré la vice-présidence de l’association.

J’ai participé à la refonte du site web de l’association, à des conférences entre adhérents pour échanger sur le chien guide, à la communication de l’association pour sensibiliser au chien guide, notamment dans les médias.  

MERCI BEAUCOUP

www.panda-guide.fr

Soufian-vignette-627px

Soufian de PANDA Guide
Dénicheur de talents